vendredi 27 février 2015


vendredi 27 février 2015

Retraités : la descente aux enfers



La situation de plus en plus difficile des retraités

De plus en plus, autour de nous, nous entendons que des retraités ont été obligés de reprendre du travail, petit travail ou plus important, pour boucler la fin du mois.
         Les attaques contre les retraites de ces dernières décennies ont été catastrophiques, entraînant une baisse nette des retraites et des pensions au moment du départ en retraite.
         Aujourd’hui, la masse des retraités vivent avec de très petites retraites.
         A cela s’ajoute ces dernières années, l’augmentation générale de l’imposition, directe, indirecte, générale et locale. Quant à la dégradation des seuils, ils ont entraîné par exemple la perte d’une partie notable de l’aide au logement. Nous pensons à ce proche qui après des années de galère et de contrats « aidés » pensait pouvoir vivre correctement avec sa petite retraite. Mais la perte de son APL l’a remis dans sa situation difficile de veille de retraite.
         La hausse substantielle de retraites, dont le montant est par ailleurs bloqué pour le plus grand nombre, est à l’ordre du jour. Comme celle des salaires et des indemnités, elle sera au cœur des objectifs de nos grandes luttes futures.
         Manifester est, avec l’âge, de plus en plus difficile pour les anciens. Mais ils peuvent faire partager aux plus jeunes la conviction que la lutte est nécessaire et qu’elle viendra.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire