lundi 25 juillet 2016


lundi 25 juillet 2016


Argenteuil CGT : un petit Tour et puis s'en va, mais les travailleurs, eux, sont toujours là !

photo daniel hommeau


Avec l’Union Locale CGT d'Argenteuil et l’union départementale du Val d’Oise : ambiance, ambiance






Celles-ci avaient décidé de profiter du passage du Tour lors de la dernière étape Chantilly-Paris pour organiser une journée à Argenteuil, conviviale et militante. On peut dire que les objectifs ont été atteints au-delà des attentes les plus optimistes. Même Froome et le peloton n'en sont pas revenus.
         Conviviale, la journée l’a été. Les merguez, la musique et les commentaires au micro ont été au rendez-vous. Cela nous a permis d’attendre longtemps la fameuse caravane du tour, toujours aussi ringarde et désopilante, pour le meilleur et pour le pire. Quand Carrefour fait sa pub cela vous hérisse le poil tout de même, et ce ne sont pas les minuscules portions de Cochonou qui nous ont réconcilié avec la foire . Enfin…
         Quant aux coureurs, la CGT a bien raison de revendiquer le passage à 32 heures voire à 30. Le peloton est arrivé pratiquement à un train de sénateurs, mais on le comprend après ces milliers de kilomètres dans les mollets. Ah bas les pédales infernales, et la diminution du temps de travail est aussi pour eux à l’ordre du jour !
         Une superbe journée militante également. La lutte contre la loi travail est plus que jamais toujours dans les têtes. Nous avons pu voir notre joli ballon rouge CGT-95 à la télé ! L’allant de notre présence sur la route du Tour a une nouvelle fois démontré notre combativité et que nous ne lâchions rien.
         La prochaine étape ?
               mercredi 27 juillet  a l'appel de la CGT ile de France rendez vous  devant le tribunal de paris métro st Michel  a 13h pour défendre notre camarade  injustement condamnée   et rendez vous  le 15 septembre a paris abrogation de la loi travail

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire