dimanche 7 août 2016



 

Baisse des allocations logement : tous les arguments sont bons

Dès ce mois d'août, 78 000 locataires devraient voir leur allocation logement (APL) diminuée, et même supprimée pour 16 000 d'entre eux, quand le loyer est jugé trop cher.

 

Le gouvernement prétend ainsi lutter contre la hausse des loyers, alors qu'il enrobe une coupe de un à deux milliards sur les budgets sociaux.

 

Cette mesure aboutira à pénaliser doublement ceux qui ont peu de moyens et doivent déjà subir des loyers hors de prix. Elle obligera encore plus les pauvres à abandonner les centres des villes chères et à allonger leurs temps de transports.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire