mardi 10 janvier 2017



L’homme et le militant Roger OUVRARD n’est plus

                            Roger nous a quitté au terme d’une longue maladie, à 84 ans.

            Il fut maire d’Argenteuil de 1995 à 2001. Il fut surtout toute sa vie d’adulte un militant révolté par cette société d’inégalités et d’exploitation. Cette conviction l’amena à rejoindre le PCF, son parti,  auquel il resta fidèle toute sa vie. Il fut aussi un ami de la CGT, un camarade.

            Chacun se souviendra d’un homme et d’un militant chaleureux, non sectaire, qui savait échanger et respecter tous les militants ouvriers dignes de ce nom, et qui sut, en retour, mériter le respect de tous.

            Militant local, il demeura toute sa vie très attaché à Argenteuil où très jeune, à l’âge de 27 ans, il devint adjoint au maire aux sports, dans une municipalité conduite par un autre militant exceptionnel, Victor Dupuy. Il dirigea la MJC de la commune. Toute sa vie, il resta fidèle à son idéal de voir débarrasser la société de toute oppression.

     Son ouverture et ses convictions personnelles ne rendirent pas toujours sa vie militante facile

Roger vient de perdre son dernier combat qui lui avait pourtant permis d’être encore à nos côtés de nombreuses années. Ce combat, nous finirons par le perdre tous, mais il l’a mené avec la pugnacité et la détermination qui le caractérisaient.

            Roger n’est plus. Au-revoir camarade !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire