mercredi 29 avril 2015

                       Cèdre-Elise : plus d'une semaine de grève maintenant

La grève continue

Cela fait plus d’une semaine maintenant que la moitié des travailleurs de Cèdre-Elise, entreprise de récupération et de tri de déchets papier, sont en grève.

         Ces chauffeurs et ces trieurs réclament un salaire de base de 1500 euros net.

         Naguère ce genre d’entreprise avait un statut associatif. Aujourd’hui, une entreprise comme Cèdre-Elise a un statut «commercial », c’est tout dire.

         Mais cela ne les empêche pas de bénéficier de subventions, dans le cadre de l’emploi et de l’insertion de personnels handicapés.

         En tout cas, handicapés ou pas, ces travailleurs font preuve de détermination en réclamant un salaire net qui est bien le minimum qui permette de vivre aujourd’hui et de préparer sa retraite de demain.

         Une petite leçon pour tous les travailleurs de la région.


(Chacun peut aller rencontrer les grévistes rue de la Fosse aux loups, dans la zone industrielle du Val, à Argenteuil, à la limite de Sartrouville)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire