mercredi 8 juillet 2015

                                Argenteuil : et tant pis pour les famille

La terre brûlée et la politique politicienne

Le parc des Berges a été une belle réalisation. S’il avait coûté des millions d’euros, son utilisation par des milliers de familles laissait penser que ces dépenses avaient eu leurs raisons d’être.
         Mais dans quel état se trouve-t-il aujourd’hui ? Si ce n’est pas tout à fait le désert, il nous fait penser à la toundra. Comme s’il avait été impossible de l’arroser, alors que les installations souterraines existantes auraient permis avec un peu de matériel supplémentaire et de la préoccupation de sa direction qu’il en aille autrement !
         Cette situation désastreuse laisse la drôle d’impression que l’Agglomération à six mois de sa dissolution a abandonné l’affaire. Puisque c’est la municipalité de l’adversaire G. Mothron qui va le récupérer, pourquoi s’occuper du Parc des Berges ?

         Heureusement qu’il y a les agents des services de la Ville pour tenter d’animer leur petite « planète d’été » jusqu’au 26 juillet, et l’ « aubergiste » de la « Guinguette » qui offre un peu de fraîcheur dans  ce monde de brutes





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire