vendredi 10 juillet 2015

La caravane du tour de France social de la CGT est passée par Berck pour informer les saisonniers sur leurs droits et les mettre en contact avec les unions locales.

Un outil indispensable, un petit guide nommé « le travail n’a pas de saison » était remis à chacun. Arnaud Flammeng, du collectif confédéral insiste : « 65 % des saisonniers ne connaissent pas leurs droits. ». Face à ce constat, la CGT leur explique comment faire face à des problèmes épineux : heures supplémentaires ni déclarées ni payées, retenues injustifiées sur salaires (la note de restaurant impayée par le client retenue la paye d’un serveur), visites médicales d’embauche pas faites et autres harcèlements. Le problème du logement est aussi crucial pour le responsable. « Seuls 8 % des employeurs logent leurs salariés. C’est un lourd budget sur la petite paye de jeunes qui dorment parfois sous la tente ou en voiture. » Autre point récurrent, les conditions de travail dans la restauration : « C’est là qu’on rencontre souvent les plus gros problèmes », indique Arnaud Flammeng. 

 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire