mercredi 6 janvier 2016

Handicap : des personnels d'un EREA en colère contre les attaques destinées à diminuer la formation d'élèves en situation de handicap !


Un article du journal Le Parien-95 du 4 janvier 2016 !
« Mouvement de grève au lycée d’enseignement adapté de Sannois
Auteur : Anne Collin
Parmi les formations professionnelles proposées par le lycée d’enseignement adapté « La Tour du Mail » de Sannois, des CAP Productions Horticoles, Travaux Paysagers ou encore Menuiserie. (LP.)
Les cours devraient être largement perturbés ce mardi au lycée régional d’enseignement adapté (EREA) « La Tour de Mail » à Sannois. La CGTEduc’Action 95 appelle les personnels de l’établissement à une grève reconductible. La raison de ce mouvement de colère ? Le projet de fermeture de deux classes de seconde CAPA dans ce lycée accueillant majoritairement des élèves de 14 à 20 ans en situation de handicap et/ou fragiles aux niveaux scolaire et social. « Une situation qui serait insupportable », affirme la CGT. En effet, selon le syndicat, le projet pourrait se traduire par une diminution de l’effectif de l’établissement de 16 élèves sur 125 et une suppression de 3 postes enseignants. « Nous sommes bien loin de l’objectif de lutte pour l’insertion et contre le décrochage scolaire affiché par le ministère. Nous ne pouvons accepter un tel décalage entre les propos et les actes », dénonce encore la CGT Educ’Action 95.
Côté Académie, on précise que ce projet concerne le passage du CAP de trois à deux ans et qu’il intervient dans le cadre de la mise en place de la carte régionale des formations professionnelles.
Cependant, cette dernière devant être présentée le 14 janvier prochain en comité technique académique, l’Académie ne souhaite pas communiquer sur le sujet avant cette date. L’équipe enseignante et éducative de l’EREA espère toujours être reçue par le conseiller technique du Recteur. »

Sans commentaire. Ou si : l’Inspection académique ne voit vraiment pas le problème de faire passer de 3 à 2 ans la formation de ces élèves en situation de handicap ? Non, vraiment ?
     Les personnels de cet établissement ont raison de se battre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire