vendredi 8 mai 2015

Le conflit se durcit chez CIF-Keolis du fait de l'intransigeance de la direction. Mercredi midi,  jean michel Ruiz  avec Patrice Lavaud du PG95,et des responsables de l'union départementale  cgt du val d'oise  au dépôt de Goussainville afin de rencontrer les responsables syndicaux. Le soir, j'ai pris la parole au Mesnil-Amelot devant le siège de la direction alors que se déroulaient un semblant de négociations. Les responsable CGT de Paris-Nord, Christian Plazas et Mohamed El Ghali, sont aussi intervenus. L’État, qui offre 1.6 million à ce groupe au titre du CICE, doit exiger des négociations qui prennent en compte les salariés et pas les
actionnaires. A ce titre, le Préfet doit se proposer comme médiateur. Le combat des grévistes est le notre! Soyons à leurs côtés!




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire