mardi 26 mai 2015

              L'ouvrier couronné
Affable et passionné, il avait spontanément accordé un entretien à la NVO il y a quelques jours pour parler du dernier film de Stéphane Brizé, La loi du marché, dans lequel il interprète un père de famille, ex-ouvrier au chômage qui bataille pour retrouver un travail, «un costaud qui encaisse». Sans se douter du couronnement qui allait suivre, il avait dit toute la joie que lui avait procuré ce projet et aussi toute l’importance de sa dimension sociale. En recevant le prix d'interprétation masculine du Festival de Cannes 2015, le 24 mai dernier, Vincent Lindon parvient à une reconnaissance méritée. Débordé par l’émotion, il a dédié son prix «aux citoyens laissés pour compte» et estimé que ce prix, remis des mains des frères Coen, présidents du jury, était «un acte politique».
Ouvrier et père de famille à la recherche d’un emploi dans La loi du marché – portrait clinique du monde du travail réalisé par Stéphane Brizé, en compétition à Cannes et au cinéma le 19 juin – Vincent Lindon n’en est pas à son premier rôle dans un film social.

Source nvo cgt

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire