lundi 31 août 2015

                                   AB-Habitat : des procédés inacceptables
Des procédés arbitraires et opaques
Plusieurs recours juridiques ont été déposés au tribunal administratif pour dénoncer l’illégalité de la liquidation d’AB-Habitat au niveau de procédures qui n’ont pas été suivies correctement. Ainsi, ce n’est pas la seule volonté d’un conseil d’administration qui peut conduire à cette liquidation. Celle-ci relève de l’autorité ministérielle. Elle doit être exécutée par un acte du premier ministre.

         Par ailleurs, la CGT en particulier dénonce la caractère fictif de l’évaluation du patrimoine à transférer établie par les dirigeants de l’Office. La valeur moyenne d’un appartement appartenant à l’Office représente une valeur de 18 000 euros seulement !


         Si c’est bien le cas, et on en doute, cela signifierait donc que les locataires paient des loyers alors que leurs logements sont amortis depuis bien longtemps. Alors pourquoi leur faire payer autre chose que les simples frais d’entretien ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire