lundi 31 août 2015


Depuis l’annonce au mois de mai la lutte fait rage dans l’établissement Adélaïde HAUTVAL (ex  Charles RICHET) à Villiers le Bel. La CGT se mobilise pour le maintien de l’ensemble des services  sur cet  hôpital.
Le 27 aout 2015 la direction de l’hôpital Adélaïde Hautval (ex charles richet ) a décidé de fermer une unité de soins de suite et de réadaptation en mettant le personnel devant le fait accompli.
C’est arbitrairement que  La direction de l’établissement dit mettre en place une organisation estivale adaptée hors cette période est bientôt finie donc pourquoi fermer cette unité ?

Est-ce là encore une stratégie de  fermeture progressive, service par service, quoi qu’il en soit  c’est le  service public de la santé sur Villiers le bel qui est encore sacrifié.
Les salariés se sont mobilisés contre cette fermeture sauvage et se sont rendus en nombre à la direction pour dénoncer le manque de respect des patients, des familles, du personnel et du manque de moyen.
La CGT, des le matin, à bloqué les transferts avec les collègues et a interpellé les députés, le maire, la DG, les médias…
La CGT est restée, jusqu’au soir, devant l’unité de soins de suite  pour s’assurer que les patients ne soient pas déplacés.


La résistance est toujours d’actualité personnels et usagers restes mobilisés !!!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire