jeudi 20 août 2015

                  Publicité pour le député, sans intérêt pour les habitants

C’est avec étonnement que l’on peut voir sur la clôture du Parc des berges près de la Seine à Argenteuil, plusieurs panneaux vantant les réalisations de l’Agglomération d’Argenteuil-Bezons, au niveau de la culture, des transports, d’Autolib,... A quatre mois de la dissolution de ladite Agglomération, cela fait tout de même bizarre.
         D’autant qu’après avoir dans un premier temps fait mine de vouloir mener campagne pour le maintien de celle-ci, son président et député local a pris acte de sa dissolution après les vacances 2014.
         S’il y encore de l’argent dans les caisses, il aurait pu, au lieu de l’utiliser pour de la publicité sans objet, faire que ce qu’il y a derrière la clôture, le Parc des berges lui-même, soit entretenu cet été au lieu d’être laissé à l’abandon, et ne pas jouer véritablement son rôle pour les familles restées à Argenteuil

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire