mardi 27 octobre 2015

Violence patronale


 Le DRH d'Air France, qu'a rendu célèbre sa chemise déchirée, revient à la charge. Il a proposé dans les médias trois contrats aux pilotes d'Air France.
      Premier cas, leur salaire ne baisse pas s'ils acceptent de travailler plus longtemps. Deuxième cas : ils gagnent un peu plus pour beaucoup plus de travail. Troisième cas : ils refusent les sacrifices qu'on leur impose et on baisse leur salaire.
      Ce DRH dit vouloir étendre ce système aux hôtesses et stewards. Et ensuite, à tout le personnel ?

      Partout les patrons s'attaquent aux salaires et aux conditions de travail. Air France ne fait pas exception. Le patronat nous fait la guerre. Et il voudrait que les travailleurs se laissent faire ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire