mercredi 4 mars 2015





8 mars 2015

8 mars 2015 Les droits dont nous disposons aujourd’hui sont le fruit de la lutte de nos aîné-e-s. La période actuelle, avec les tentatives de remise en cause du droit à l’avortement ou encore la volonté d’enfermer les femmes comme les hommes dans des stéréotypes et des identités prédéfinies, montre pourtant que ces droits ne sont jamais acquis. Surtout, l’égalité aujourd’hui proclamée dans la loi n’est pas effective au quotidien, il y a toujours :
27 % d’écart salarial et 40 % d’écart de pension de retraite entre les femmes et les hommes ;
80 % des tâches ménagères assumées par les femmes  ; une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son conjoint ou ex-conjoint.
Pour la CGT, l’égalité au travail est fondamentale car elle permet l’émancipation et l’autonomie économique des femmes. L’histoire le montre, les grandes avancées pour les femmes ont été obtenues par la mobilisation. Ces avancées ne se sont pas faites au détriment des hommes, mais permettent au contraire l’émancipation de tous et toutes.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire