lundi 16 mars 2015

                                             

Du 24 au 31 mars 2015

contre les expulsions locatives


La trêve hivernale s’achève au 31 mars 2015 avec son lot d’angoisse et d’incertitude pour les personnes menacées d’expulsion.  La CNL a toujours considéré la question des expulsions locatives comme étant une pratique moyenâgeuse et inacceptable. C'est ainsi que, chaque année, à la même époque, nous menons une semaine d’action nationale contre la fin de la trêve hivernale.
Avec l’augmentation des loyers et des charges, la revalorisation insuffisante des aides au logement, la hausse du chômage - pour ne citer que quelques exemples - de plus en plus de locataires voient leurs conditions de vie se précariser. Certains appellent au secours, d’autres sombrent, en silence.
Face à cette situation intolérable, la Confédération Nationale du Logement demande :
  • L’arrêt des expulsions locatives, des coupures d’énergie et de fourniture d’eau.
  • La mise en place d’une véritable sécurité sociale du logement prise en charge par l’Etat et les bailleurs.
Les difficultés que rencontre un nombre toujours plus croissant de familles nécessitent, de notre part à tous, le lancement et la mise en place d'une grande campagne de sensibilisation et d'action pour l'arrêt des saisies et des expulsions.
Du 24 au 31 mars 2015, la CNL appelle ses militants, ses organisations, les usagers du logement et plus largement les citoyens, à participer activement aux initiatives et rassemblements prévus pour défendre le droit au logement pour tous

indecosa Cgt Argenteuil  se joint a la semaine d'action contre les expulsions locatives

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire